Balade contée et Atelier Potion

 

 

 

BALADE CONTÉE

En cette nuit, aux portes de l’hiver,  courte brèche dans l’espace-temps, où les rencontres entre hommes et créatures mythiques deviennent possibles, allons rejoindre sorcières, créatures de l’ombre et tout le petit peuple-fée, au cours d’une balade où nous renouerons  avec  nos racines légendaires! Un balade  accessible de 6 mois à 666 ans!!!, ponctuées de saynètes envoutantes, de contes ensorcelants, de potions et sorts dont vous ne sortirez pas tout à fait les mêmes ! Ce voyage mythologique sera préparée en amont avec les apprentis sorciers du stage M’arts Mots (3-6ans) et du stage Grimou’arts(6-12 ans) organisés durant la semaine de Toussaint par la bibliothèque et le centre culturel.   

La balade est accessible aux balais, licornes, dragons et aux poussettes!

CONFÉRENCE ET ATELIER POTION

Ouvrons le livre des ombres et décryptons ensemble les formules secrètes des sorciers, des alchimistes et des fées : savoirs antiques et oubliés. Dévoilons les pouvoirs magiques et étonnants des plantes communes de nos bois, de nos prairies et de nos jardins. Allons à la rencontre des plantes protectrices, des plantes divinatoires et… des plantes maléfiques.

Il était une fois des sorcières qui fabriquaient leurs balais avec des genêts, où l’on tressait des fils de chanvre pour attirer la personne aimée, où l’on s’enduisait le corps d’onguents pour s’envoler… 

Atelier « hors-série » spécial « potion magique »

« vinaigre des 4 voleurs ».

Lors de la grande peste de Toulouse en 1630, 4 voleurs, soit-disant immunisés contre l’infection grâce à un élixir de leur fabrication, dévalisaient les maisons et les cadavres. Arrêtés, on leur promit la vie sauve s’ils révélaient la composition de leur potion miraculeuse. Ils le firent et malgré les promesses, les voleurs furent brûlés en place publique. Cette boisson était composée d’une multitude de plantes notamment de l’ail, de la cannelle, de la menthe, de la lavande, du thym, de la sauge. Appelée « Vinaigre des 4 voleurs », elle est toujours vendue, non pour guérir de la peste mais comme soin naturel pour la peau.