Ciné-conférence & colloque | Harcèlement scolaire

 

 

 

 

 

 

Ciné -Conférence : Projection d’un documentaire sur le harcèlement scolaire suivie d’une rencontre avec Yvon François, animateur de la Compagnie de Théâtre-Action « Alvéole ».

«Nos enfants ne se font pas harceler parce qu’ils sont roux, gros ou malhabillés. Nos enfants se font harceler parce qu’ils sont vulnérables et que cela se voit.[…] On parlesouvent de souffrance scolaire[…]mais toujours pour trouver des solutions extérieures à l’enfant qui souffre. Toujours moraliser, sanctionner l’enfant qui agresse. Ça ne marche pas mais on continue. Car nous n’avons pas foi dans les capacités des enfants vulnérables à s’ouvrir pour enrayer les cercles vicieux dont ils sont les victimes.»(Emmanuelle Piquet)

 

Colloque : organisé par la maison médicale de Bièvre : Conférence-débat avec Frédéricq Hardy,  témoignage-débat  avec Jonathan Destin, projections et échanges, avec des enseignants, éducateurs et autres professionnels de terrain, Module Harcèlement de l’ASBL » Un œil puis l’autre » .

– Frédéric Hardy

De « MDR » à « Mort de rire »… une histoire territoriale de notre société contemporaine

Auparavant à l’école, les choses étaient plus claires ; il y avait un harceleur, un public et un harcelé avec l’idée qu’il fallait tenir le coup tout en souffrant en silence. Actuellement les règles du harcèlement à l’école ont changé, elles se sont même virtualisées pour un harcèlement 2.0., le cyber harcèlement… jusqu’à mourir de rire, mourir du rire de l’autre, des autres.

Cette conférence propose de conscientiser le monde adulte sur l’importance de travailler la question des relations interpersonnelles des jeunes, des élèves qui sont encore plus qu’hier dépendantes d’un humour « dominant/dominé », « casseur, cassé » qui relève des principes de territorialité humaine ; dans une société où il faut être fort, voire fort au prix de l’écrasement de l’autre.

Conférenciers :

Frédéric Hardy, ancien enseignant, homme de terrain, psychologue, conférencier et formateur, expert sur la question du harcèlement et cyber harcèlement scolaire, a travaillé treize ans à l’Université de Mons comme chercheur et chargé de cours pour le service des Professeurs Pourtois et Desmet dans un premier temps puis pour le professeur Willy Lahaye – Université de Mons – sur les questions de la stimulation du langage des jeunes enfants, de la co-éducation, de la résilience, des phénomènes de discrimination et du (cyber)harcèlement avec Bruno Humbeeck. Frédéric Hardy mène également des travaux de recherche sur la territorialité humaine en lien avec les phénomènes d’agressivité et de violence et est maintenant réalisateur de film à caractère éducatif où il donne la parole aux jeunes. Il intervient également dans les écoles pour mener des espaces de parole quand la situation devient critique pour les élèves, les parents, les enseignants et les directions d’établissement.

Jonathan Destin

Je m’appelle Jonathan Destin, pendant six ans j’ai souffert de harcèlement à l’école. Le 8 février 2011 je me suis immolé, brûlé sur 72% je me suis battu pour vivre et aujourd’hui je fais connaître mon histoire grâce à mon livre et le téléfilm inspiré de mon histoire. Pour aider le plus grand nombre de personnes. 

Marie-Gilles Vander Essen (prof de théâtre) et Michèle Streppenne (thérapeute)

-Plasticien Xavier Al-Charif (cube 4mX4m)

Emma Loos, formatrice « université de la paix » et intervenant en milieu scolaire

– vidéo (10’) « Décode le harcèlement à l’école »

– vidéo (15’) « rumeurs en série » projet culture -enseignement 2019 mené par le Centre culturel de Bièvre,  avec l’Institut Sainte Marie de Bouillon , encadrés par Xavier Al-Charif et Marie Hardy