Ciné-conférence

Le film commence à Vancouver où Johanne est accueillie par son cousin Christopher. Ce sera le point de départ d’un
long voyage durant lequel elle va descendre les États-Unis, une partie du Mexique et l’Amérique Centrale pour ensuite
attaquer les Andes et terminer le périple au Chili dans sa famille d’accueil chez qui elle avait vécu sept ans plus tôt.
Outre les paysages époustouflants qu’offre le continent américain c’est un voyage initiatique et intérieur que nous
propose la narratrice. Partir loin de chez soi, sans repère, dans une autre culture et sans avoir jamais fait de voyage à
vélo, c’est le challenge qu’elle s’est lancée.

Une aventure à la rencontre de l’autre et de soi même au fil du temps et des côtes.
« Le vent dans le dos » se veut positif et drôle. Il nous invite au voyage et traite de différentes thématiques comme
celles de la famille et du dépassement de soi.

A 25 ans, Johanne Vandersteen se lance un défi : celui de relier en solitaire le Canada au Chili en vélo, partant de chez son cousin pour rejoindre une famille d’accueil où elle venait de passer une année. Sait-elle comment s’y prendre ? Pas vraiment, mais l’envie est là ! Son périple de 15 mois, long de 17 000 km, la fera traverser 15 pays à bicyclette. De cette expérience humaine extraordinaire, Johanne a tiré un film de 52 minutes intitulé « Le vent dans le dos » qu’elle présentera lors d’une soirée placée sous le signe du dépassement de soi, de la tolérance et de l’humanisme.

Tarifs habituels : 5€| 3€ : demandeurs d’emplois et -26 ans

En présence de l’aventurière – un temps sera dédié aux questions-réponses après la projection.