Humour | Joseph Collard

 

 

 

 

 

 

 

Le p’tit Joseph a grandi. Un peu. Il ne croit plus à St-Nicolas mais encore aux cloches de Pâques ! Le curé a cru l’assagir en le faisant enfant de chœur… ce n’est pas gagné ! Ses parents ont la bonne idée d’emmener la famille passer une journée à la mer, ils ne sont pas près d’oublier cette excursion pour le moins rocambolesque …

Au village, il y a le petit magasin. Une vraie caverne d’Ali baba ! Il y a de tout : des bas, des bassines, des baskets, des ballons, des bavoirs, … à bas prix ! Comment Joseph va-t-il pouvoir se payer un bonbon ? Sans argent ? Et sans le voler !

Pour les vacances, toute la famille part à la mer. A 7h c’est le départ. Papa et Maman devant, les six enfants sur la banquette arrière, il fait déjà 20 degrés dans la Ford Taunus. Encore 250 km à parcourir.

  • « Papa, je dois faire pipi ! »
  • « Et moi, j’ai soif ! »
  • « Joseph prend toute la place ! »

Le trajet n’est pas un long fleuve tranquille.

A 13h30, il fait 40 degrés dans la voiture. Papa et maman fument sans arrêt. Ils arrivent enfin à Ostende.

A 14h30, papa trouve une place de parking

A 15h00, ils s’installent sur la plage

A 15h30 : –  « Mais où est passé le p’tit Joseph » ?

Dans la foulée de son premier spectacle, Joseph Collard nous rend notre enfance, il nous prend par la main pour parcourir les rues poussiéreuses et encrottées de son village. Il y croise monsieur le maître, monsieur le curé et sa soeur, le marchand de chaussures ambulant, Maria l’épicière etc…

Un spectacle rempli d’émotions, de madeleines de Proust et d’éclats de rire. Les « nouvelles aventures du p’tit Joseph » se dégustent sans modération, indépendamment du premier spectacle.

Un extrait: cliquez ici

De et avec Joseph Collard | / Art et Vie.