Modules Vitrail : Adultes

Dominique Canniere est entre autre, photographe et  artisan verrier

La verrerie est une passion dans laquelle il s’est lancé par hasard.

«Il y a des années je visitais beaucoup d’églises et de cathédrales. J’ai toujours trouvé les vitraux  magnifiques. Ces jeux de lumières m’attirent. Je m’y suis tellement intéressé que j’ai décidé en 1994 de suivre une formation de six ans pour devenir artisan verrier.»

Travailler le verre n’est pas chose aisée. La matière première de par sa nature fragile et peu modelable demande à l’artisan certaine qualité :

«Surtout de la patience. Il faut l’être pour ne pas tout casser ou faire des erreurs. Il faut aussi pourvoir recommencer sans s’énerver lorsqu’on rate une pièce. L’artisan verrier doit également, lorsqu’il travaille sur des ambiances lumineuses, avoir certaines affinités, un certain ressenti avec l’espace auquel est destiné son oeurvre.»

L’artisan, qui sur certains aspects est également un artiste, doit arriver à traduire un ressenti en concept qui sera à son tour transformé en matière concrète. Artiste et artisans, une double casquette que Dominique revendique :

«Je suis artisan dans la technique pour couper le verre, souder le plomb qui l’entoure et ce genre de choses. Mais dans la vie je suis aussi artiste. Je fais plein de choses dont de la photo. Comme je dis toujours, si on a des talents, il faut les exploiter.»