L’atelier Émile Schodduyn

Vendredi de 14 à 17h00 : Peinture | de 17 à 20h00: Céramique| 100€ l’année/ 35€ le trimestre| inscriptions : de septembre à juin

Cet atelier se base sur le principe de l’émulation et de la transmission de savoir. Plutôt qu’un cours académique, cet atelier laisse libre à chacun  de créer une œuvre personnelle ou de suivre un modèle. Les animateurs sont la pour guider, sans contraintes, les participants en soif de création et d’acquisition de techniques diverses et variées.

L’atelier céramique et sculpture, sous la houlette de Catherine Vermeiren et Pierre Veriter qui ont plus d’un « tour » dans leur sac!!!, vous emmènent à la découverte de la terre, un véritable voyage entre réalisme et abstrait, figuratif et contemporain, selon vos goûts et vos envies. Chaque année, ils se lancent , avec le Centre culturel, dans de nouveaux défis (expositions d’ensemble à courtis’arts, participation au cabinet des curiosités, expo sur la thématique de saison…).

Émulation, entraide, transmission, bienveillance ….voila qui caractérisent cet atelier sculpture-céramique en pleine expansion!!! Attention les places deviennent rares!

 

L’atelier Peinture, sous l’égide de participantes aguerries, propose de manier le pinceau, à « coups » d’acrylique ou d’huile, dans la joie et la bonne humeur.

Une exposition d’ensemble est organisée en biennale, d’où jaillissent couleurs et pigments, pour le plaisir de tous les participants et des visiteurs.

Un peu d’histoire…

L’atelier Schodduyn a été initié par monsieur Émile Schodduyn,  voici ici retracée sa biographie par  M-L Veriter et G. Goblet

Dans les années 70, Milou présente sa première exposition d’aquarelles en Ardennes namuroises. « Aucun sujet ne lui sera étranger. Il excelle tant dans les paysages, les scènes de vie, natures mortes, souvenirs de voyage… »
Très vite il partage son savoir à quelques élèves en inculquant les bases de tout bon dessin : les perspectives, les ombres et lumières, les complémentaires… 

Puis il donne des stages de vacances dans la salle paroissiale, les demandes se font de plus en plus nombreuses, c’est ainsi que débute la grande aventure. Bièvre baptise son atelier de peinture du nom de son artiste le plus affectionné en septembre 2001.

« Moment rare : un artiste, de son vivant, voit inscrites dans la pierre les marques de reconnaissance d’une population. Être de talent, aux qualités confirmées par les hommages rendus. » Grâce à notre Maître, affectionné de tous, de très nombreuses personnes (jeunes et moins jeunes) s’initient ou perfectionnent leur art dans une ambiance baignée par sa grande générosité, et tous, nous lui disons un très grand merci !